Mentom - Singapore 2012

© Mentom – May 2012


Tioman Island - Dive Under II

vendredi 23 octobre 2009, par Mentom

Toutes les versions de cet article :

  • français

Enfin j’ai fait mon brevet de plongee ! Les deplacements rendant une vie reglee (et sociale) quasimment impossible, j’avais deja presque abandonne l’idee de pouvoir m’attaquer a ce brevet, exigeant une semaine complete au Singapour pour pouvoir suivre les cours ... a la piscine.

Finallement, l’occasion s’est presente, lors d’un stage "a domicile". Les jours a la maison sont devenus tellement precieux, qu’une occasion d’etre "bloque" au Singapour pendant une semaine ne devait pas m’echapper. De retour de Manila lundi soir, je me rends directement au premier cours de theorie, au centre de plongee Waikiki. L’avion est en retard, sur l’expressway c’est bouche, bref c’est la cata et j’arrive en retard. Premiere surprise, examen de theorie, c’est a la fin de cette classe ! J’ai eu le temps de potasser le livre accompagnant le cours de plongee dans l’avion, et meme le temps de m’assoupir dessus, mais je n’ai pas eu le temps de finir les deux derniers chapitres.

Heureusement, les questions ne sont pas trop mechants et je passe a l’etape suivante, a la piscine. S’ensuivent deux soirees de 3h d’entrainement plongee. Y inclus toutes les astuces de survie et sauvetage, qui me rendent assez confiant que la materiel est plutot digne de confiance. C’est l’heure pour la premiere plongee "Open Water" !

Comme Singapour n’a pas d’endroit tres approprie pour la plongee (en fait, l’eau n’est pas tres propre), le weekend plongee devient une mission, organisee par Waikiki Diving comme une operation militaire. On decide avec quelques amis de faire le brevet a Tioman, repute pour ses eaux claires et son comfort plutot rustique.

Rendez-vous le vendredi a 19h avec les amis, pour recuperer le matos de plongee (chacun son sac, c’est lourd !), et embarquement direct en mini-bus, direction frontiere. Comme le Singapour n’est pas tres grand, apres une heure, on passe la douane et on remonte la cote malaysienne Est. Sans surprise, le conducteur a ete selectionne pour sa capacite de doubler dans les virages les plus dangereux, et vers minuit on se demande pourquoi on est encore en vie. Stop ! On nous jette avec les valises sur une espece de parking en face dans shophouse et nous voila en plein milieu de la nuit. Le shop house s’avere d’etre notre hotel "Dive Asia" et comme le reveil est a 6h du matin on ne fait pas long feu.

Le lendemain, mini-petit-dejeuner et les navettes nous ramenent au ferry. Waikiki a visiblement une bonne marge, comme au quai ils nous presentent fierement leur propre navire, en fait un petit quatamaran ; qui peut soi-disant faire la traversee en une heure au lieu des deux heures du ferry conventionnel. Sympas, gagner une heure de temps ! Mais a quel prix.... Avec une vitesse incroyable on vole d’une vage a l’autre, en atterissant a chaque fois avec un grand splash. Le navire penche dangereusement vers un cote, et donne l’impression de chavirer a chaque instant. Bref, une heure de traversee cauchemardesque. 1h03 pour etre precis, le record est battu. Nous sommes tous tres fiers :(.

Et c’est Tioman ! Imaginez une ile montagneuse, couverte d’un vert profond, avec des plages de sable et une eau plus que transparente : la visibilite est de 15 metres ! Quelques bungalows qui sont nommes un peu pretentieusement "Dive Resort", une mosquee en bois et deux-trois echoppes-bars. L’ile aux Tresors devait ressembler a ca !

Et c’est parti directement pour notre premiere plongee. Verification de materiel, assemblage et on fait notre premiere descente a 12m, au long d’une corde attachee au fond de la mer. Je descends avec mon "buddy" (compagnon), mais on attend en vain nos autres camerades. Comme on a qu’un seul prof, il est oblige de remonter a la surface pour voir qu’est-ce qui se passe. Donc, il nous abandonne au fond de la mer, tout seuls. On se regarde a travers le masque, ben ca commence bien. Je m’asseois sur le sable, regarde les poissons et on attend...rien a faire. Finallement le prof "refait surface" et on fait la serie no.2 de tests et exercices.

Au bout de la journee on est a 3 heures de plongee avec des pauses ; et on est bien creve. Surtout, on descend toujours au meme endroit, un peu sableux, sans coraux. Il y a quelques poissons mais c’est pas le "Grand Bleu". J’apercois une tortue, mais sinon le site "Roger’s House Dive" ne m’impressionne pas. Au meme temps, je suis en train de tester le materiel est d’apprendre comment ni couler ni remonter a la surface. En gros, une journee d’apprentissage.

Le "highlight" sont surtout le dejeuner, pour lequel on retourne a l’ile (on fait la plongee depuis un grand bateau de peche en bois) ; et surtout la soiree. Suite au poisson barbecue incontournable (le seul repas disponible a Tioman), on retourne a notre bungalow. Je profite d’un silence et d’une absence de lumiere quasi-absolu. On a vraiment une impression d’etre revenu en arriere de 50 ans... On entend la foret derriere la maison, la salle de bain est au meme temps une colonie de fourmis, des chauve-souris de 50cm passent au-dessus de la maison... On entend des animaux s’affairer dans une plantation de mangues et bananiers a cote de notre bungalow. C’est vraiment paisible.

Le lendemain, c’est la vraie plongee. Notre bateau nous ramene a "Chebey", une minuscule ile pres de Tioman, en fait c’est juste un tas de blocs de roche couvert de jungle. Mais sous l’eau, c’est un autre monde qui s’ouvre. Tellement de couleurs et de vie autour de ce rocher ! Je regrette que je n’ai pas de camera pour prendre des photos, c’est tellement indescriptible qu’il faut aller voir soi-meme ! On descend a 15 metres mais a la fin on doit interrompre la plongee, parce que plusieurs de mes compagnons ont .. disparus en route ! En panique, notre prof remonte a la surface pour les retrouver. Heureusement, tout le monde est la.

Dans la matinee c’est l’ultime plongee avant l’embarquement pour le continent. J’ai pu voir une quantite de creatures etranges et tout une panoplie de poissons en couleur, a portee de main. Assez de souvenirs pour un bon bout de temps. Definitivement, la plongee, j’ai accroche ! Le retour sur notre "speed-boat" vire presque au fiasco, on rentre dans un orage et le bateau cette fois-ci risque de chavirer pour de bon. Notre capitaine bravado doit reduire la vitesse et les vagues commencent a taper dans le bateau. Pour quelques instants, on a l’impression d’etre dans un jouet qui fait couler d’un moment a l’autre. Tellement est la force des vagues. Heureusement, l’orage passe aussi vite comme il est venu.

Plus que quelques heures en voiture (ah ! des singes sur la route, attention !) et on retrouve la frontiere de Singapura ! Un weekend tellement riche en evenements, on a pas pu souffler une seule seconde ! Et : j’ai mon brevet de plongee "Open Water" dans la poche !

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9