Mentom - Singapore 2012

© Mentom – May 2012


Manila Intramuros - avril 2007

dimanche 8 avril 2007, par Mentom

Toutes les versions de cet article :

  • français

Les oeufs brouilles et le toast brule de ce matin me donnent envie d’une rebellion. Ainsi apres un bon cafe je me decide pour le programme "aventure" - la decouverte touristique de Manila. Comme il est Semana Santa et c’est le plus grand evenement de l’annee, la ville est deserte : tout le monde est a l’eglise ou la plage.

En traversant les bidonvilles poussiereux, des gens assis dans la rue et des milices avec mitraillettes, j’ai du mal a imaginer que cette ville s’appellait un jour la "Perle de l’Asie". A mon esprit vient plutot une comparaison avec la version western de l’Allemagne de l’Est...

Apres trente minutes de course (portes verrouilles par le chauffeur, tout de suite ca rassure !) on apercoit soudain des murailles d’une forteresse et les clochers d’une cathedrale derriere : un paysage familier a l’Europeen de base - nous sommes arrives a Intramuros.

Intramuros

Au temps espagnol, Intramuros etait la ville meme. C’est la ville "historique" construite par les Espagnols au 16eme siecle. On comprend tout de suite la provenance du nom, en longeant l’interminable muraille, qui a visiblement ete modernisee au cours des siecles. Au passage, je remarque, le seul truc qui est toujours modernise dans le monde entier, c’est le militaire. Le reste, c’est permis de casser, et c’etait toujours comme ca.

Avant l’arrivee des Espagnols, on trouvait ici une colonie musulmane provenant de la Malaysie. Le Rajah Sulayman, gouverneur de Maynilad, avait choisi ce lieu pres du Pasig River et la Manila Bay pour sa position favorable pour les marchands des autres pays, en particulier les Chinois.

En 1570 les Espagnols sous Miguel López de Legazpi prirent la ville aux musulmans et indigenes, mais il leur fallut une annee de guerres sanglantes pour controler la region. Ils commencerent immediatement avec la construction du nouveau centre politique, militaire et religieux. Par la suite la forteresse passa indemne entre les mains des Chinois, Anglais, Hollandais, Americains, Japonais, et ce n’est que dans les derniers jours de la deuxieme guerre mondiale que la quasi-totalite des batiments fut detruite lors des bombardements pendant la bataille pour la liberation de Manille.

Il faut donc un peu d’imagination pour se replonger dans le temps des Decouvertes, a l’aide des quelques canons et ancres rouilles. Les locaux ne m’aident pas vraiment en les utilisant comme tables de pic-nic.

C’est triste de le dire, comme presque partout a Manille, on ressent cruellement le manque d’argent : on voit bien l’effort et la volonte de conserver l’histoire, mais il faudrait bien plus que ca..

La cathedrale

J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir assister a un mariage bien dans la tradition. Les couleurs, la musique, la lumiere ...

... ca a fait un ensemble phantastique et presque irreel..Que dire de plus, c’etait vraiment tres beau.

A la fois triste et anecdotique est l’histoire de la cathedrale : construite en bois en 1578, elle est endommagee par un typhoon quelques annees plus tard et perit dans les flammes en 1583. On passe a la pierre mais ca ne tient que huit ans, jusqu’au tremblement de terre en 1600. La nouvelle cathedrale est achevee en 1614, le bonheur ne dure pas, elle est a nouveau detruite par un tremblement de terre en 1645. Et bien on recommence tout, la quatrieme version voit le jour, mais le prochain tremblement decapite d’abord les tours, et ensuite c’est le reste qui s’en va aussi. Numero cinq, on s’en lasse pas, en 1879. Cette fois-ci ce sont les bombardiers qui la reduisent en cendres dans les derniers jours de la deuxieme guerre mondiale... Aujourd’hui nous sommes au numero six... a suivre.

Moralite de l’histoire : etonnante la perseverance de l’etre humain de surmonter les echecs ! Quant a la protection divine ? On se demande.

Iglesia de San Agustin

Celle-ci a eu plus de chance que sa soeur, c’est le seul batiment encore intacte. Elle a ete achevee en 1606 (donc tout juste apres la conquete de Manille), et tout en elle respire encore cette histoire. Ici se trouve la tombe des conquistadors Miguel López de Legazpi, Juan de Salcedo et Martín de Goiti.

L’eglise est toujours entretenue par les Augustins, ainsi qu’un musee faisant revivre l’epoque, contenant des tableaux et meubles anciens ; et un magnifique jardin qui me fait oublier pour une heure que je suis dans une metropole...

Casa Manila

Un projet acheve tout recemment est la reconstruction d’une des maisons de l’epoque. Cette maison-musee donne une impression de la vie philippine pendant cette epoque. On se croirait un peu en Espagne...

Et pour la fin, un tableau curieux d’une eglise a Iloy-Iloy. Qui saura me definir le style ?

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9